Costantiello: «La solution, c’est le travail»

Gerald Beverly doit s’habituer à son nouveau rôle.
Gerald Beverly doit s’habituer à son nouveau rôle. - JMK

L’analyse de Laurent Costantiello avant de se rendre à Mons ce samedi est pertinante. « Tout le monde est actuellement fragilisé », explique l’entraîneur de Liège Basket. « Ces shoots ouverts que nous inscrivions facilement début de saison ne rentrent plus, certains doutent et perdent donc confiance. »

L’homme a d’autres explications sur cette spirale négative... « Il faut rappeler que nous avons le plus petit budget de Division 1. Ce n’est pas une excuse mais un fait. Enfin, quand Jakob Cebasek sera de retour, aux environs des matchs contre Ostende vers le 20 avril, nous pourrons vraiment évoluer avec un noyau complet et équilibré. »

Mais avec un temps de retard car on l’a vu deux fois contre Louvain, Liège donne l’impression d’une équipe de début de saison qui se cherche. Costantiello ne nie pas : « Tout-à-fait et cela tient à toutes ses blessures et à l’intégration des nouveaux qui cherchent leur rôle. Jordan montre des choses mais il doit trouver sa place dans le team comme Larson le faisait au mois d’août ! Du côté de Beverly, je connais tellement ce joueur, que je piste depuis juin, que je sais ce qu’il peut apporter de plus, mais lui aussi doit s’habituer à un nouveau rôle qu’il n’avait pas aux USA avec plus de responsabilités. Sa présence m’oblige à modifier les postes de jeu de certains comme François L’Hoest redescendu au poste 3. La solution passe par le travail.  »

Outre l’immédiat, l’autre chantier est la saison prochaine. On sait que le duo des coaches reste ainsi que Bojovic et L’Hoest. Côté banc, l’arrivée de Jonas Van Landschoot (Belgrade TDM2) est confirmée et celle de Yannick Diop (Charleroi) ne va pas tarder. La volonté de le conserver était là mais c’est raté, Deroover partira. On cite Limburg. L’autre priorité est Jakob Cebasek qui lui aussi risque de recevoir des propositions. A suivre donc pour le Slovène. Quid de Penninck et Hazard que Liège n’a pas encore recontacté ? Enfin pour Harris revenu tardivement des USA, le matin du second match contre Louvain, tout reste incertain. Le joueur a perdu des points.

Ce week-end à Mons Liège affrontera plus fort que lui. Laurent Costantiello : « L’équipe est solide avec une périphérie costaude dont Demps et Green, voit arriver un nouveau pivot, est finaliste de la coupe et est passé le premier tour Européen, mais ce que je veux de notre côté sans parler victoire ou défaite c’est de la rébellion. Moi j’y vais pour ça et certains de mes gars sont dans cette disposition d’esprit. Aux autres de suivre. »

Jean-Marie KREUSCH

Aussi en Liège Basket