Du jamais vu: une équipe première atomisée 28-0 en Coupe!

Insolite
Une véritable correction
!
Une véritable correction ! - J-P.L.

28-0 ! Si en jeunes il arrive parfois qu’on arrive à un tel score, c’est pour le moins rarissime en équipe première. Et pourtant, c’est ce qui s’est produit mardi lors de la rencontre de Coupe de la province entre Ethe et Neufchâteau. « Le score aurait d’ailleurs même être pu plus sévère si l’arbitre n’avait pas sifflé la fin bien avant les 90 minutes », explique Cédric Guillaumin, l’entraîneur des Cassidjes, quelque peu attristé par la situation. « En ce qui nous concerne, on n’a rien appris. Et Neufchâteau, ça les a dégoûtés. » A la mi-temps, le marquoir affichait déjà 11-0 en faveur des Gaumais. Et l’addition s’est encore corsée après la pause. « Leur gardien a même quitté le terrain avant le coup de sifflet final ! »

Les mauvaises langues diront qu’Ethe aurait pu lever le pied face à une formation chestrolaise qui a d’ores et déjà déclaré forfait pour le championnat 2018-19 et qui a uniquement poursuivi en coupe pour éviter un forfait et une amende. « La meilleure façon de respecter notre adversaire et de faire preuve d’humilité, c’était de jouer le jeu. On n’est pas là pour faire du cirque », assure Cédric Guillaumin. « J’ai donc demandé à mes joueurs de travailler et de faire des lignes des courses. Et chaque occasion, c’était but… Je n’allais quand même pas leur demander de faire tourner le ballon ! »

L’entraîneur des Gaumais, qui se questionne par rapport à la nouvelle mouture de la Coupe de la province étant donné tous les scores fleuves – tenait d’ailleurs à féliciter les joueurs de Neufchâteau. « J’ai un énorme respect pour eux. Ce sont tous des supers mecs. Malgré la situation du club, ils étaient douze à faire le déplacement chez nous. Moi, à leur place, je ne l’aurais pas fait… A la fin de la rencontre, j’ai parlé avec certains. Et tous étaient contents qu’on les ait respectés de la sorte. J’ai beaucoup de compassion pour eux et, franchement, il n’y a rien eu à redire sur leur comportement durant le match. Mais c’est triste d’en arriver là. Les pauvres gamins… », poursuit celui qui tout au long de sa carrière n’avait jamais connu un tel score.

On rappellera qu’avant cette rencontre, Neufchâteau avait déjà subi deux lourdes défaites en Cristaline Cup : 13-0 à Florenville et 0-7 contre Martelange.

En attendant, Ethe poursuit donc son parcours parfait dans l’épreuve. De quoi afficher ses ambitions ? « Les objectifs de longue durée, je n’y crois pas trop. Mon objectif principal, c’est d’abord de faire progresser mes joueurs. Pour le reste, on verra… », conclut Cédric Guillaumin qui attendait beaucoup du match amical de mercredi soir face à Givry. Une toute autre opposition…

Fabrice Georges

Aussi en Sport régional