Entraînements réservés aux filles avec «Foot4Girls» à Saint-Ghislain (+vidéos)

De plus en plus de petites filles demandent à leurs parents de jouer au football. Mais une fois inscrites dans un club, elles se retrouvent parfois seules entourées de garçons. Une situation pas facile à vivre. Certaines ne se sentent pas à l’aise et préfèrent alors arrêter. L’ACFF, l’association des clubs francophones, a lancé un nouveau concept pour lutter contre ce phénomène : le « Foot4Girls ». « L’objectif de ce projet est d’attirer une nouvelle génération de filles vers le football, dans l’espoir d’augmenter le réservoir féminin pour, à terme, créer des équipes exclusivement féminines », détaille Xavier Donnay, manager du football de base à l’ACFF.

Toutes les sessions sont gratuites

Concrètement, un entraînement, réservé aux filles âgées de 6 et à 9 ans, est organisé une fois par semaine dans 25 clubs de Wallonie. L’USGTH fait partie du projet. Une séance a lieu chaque mardi. Sept joueuses sont présentes à chaque entraînement. « Toutes les sessions sont gratuites », poursuit Xavier Donnay. « L’activité, dispensée par des formateurs qualifiés de la fédération, est offerte par l’ACFF. Et les entraînements sont ouverts à toutes, affiliées dans un club ou non. Le contexte est totalement différent des entraînements habituels des clubs. Le but est avant tout de s’amuser, tout en découvrant de nouvelles copines dans un chouette climat d’apprentissage. C’est important car on sait que les filles recherchent en priorité du lien social. Les garçons, eux, sont davantage dans la performance. »

Fidéliser sur le long terme

Après cette saison, l’ACFF espère que les filles vont accrocher et demander à leurs parents de rejoindre un club. « Notre volonté est que ces jeunes filles se familiarisent avec les gestes du football pour les fidéliser sur le long terme. Ça peut également permettre de changer la mentalité de certains parents qui pensent que le foot est réservé aux garçons. »

La fédération voit aussi plus loin. « Grâce à ce nouveau concept, nous espérons découvrir des talents. Qui sait ? Peut-être qu’un jour, des filles passées par le « Foot4Girls, renforceront notre équipe nationale. »

N.E.

Sandro Angelini: «Les filles sont devenues des copines»

Sandro Angelini voit des progrès.
Sandro Angelini voit des progrès. - T.M.

Chaque mardi à Saint-Ghislain, c’est Sandro Angelini, formateur qualifié de l’ACFF et également entraîneur à l’USGTH, qui dirige l’entraînement. « Ce projet a été lancé fin septembre », explique-t-il. « La fédération met à disposition des joueuses du matériel, ainsi qu’un formateur, et loue des installations. Et tout ça, gratuitement. Les parents ne doivent rien payer. En cette période difficile avec la crise sanitaire, ce n’est donc que positif pour les parents. C’est une belle promotion pour le football.

Centre de formation en vue

Pour l’instant, sept joueuses se sont inscrites, mais leur entraîneur espère qu’elles seront plus nombreuses de semaine en semaine. « Nous espérons arriver à doubler l’effectif. Ce serait alors une vraie réussite. »

Pendant un peu plus d’une heure, Sandro Angelini essaie de faire découvrir aux jeunes joueuses les rudiments du football. « Nous leur donnons la possibilité de goûter à ce beau sport. C’est vraiment fun. Nous travaillons surtout à l’aide de jeux. C’est comme si nous étions dans une cour de récréation. Grâce à cette séance organisée une fois par semaine, les filles sont déjà devenues toutes des copines. C’est vraiment sympa. »

Sandro Angelini, engagé par l’ACFF en septembre dernier, réalise également des initiations dans les écoles. Il espère que toutes ces initiatives permettront d’attirer de nouvelles joueuses. « Ce projet de « Foot4Girls » ne peut être que bénéfique pour les clubs, notamment pour l’USGTH qui souhaite à l’avenir créer un centre de formation exclusivement féminin. » Sur les sept filles inscrites, plusieurs pourraient en effet rejoindre les rangs de l’USGTH la saison prochaine. « Elles sont quasiment toutes débutantes. Mais elles progressent bien. »

N.E.

Les personnes intéressées par ce projet peuvent contacter Sandro Angelini au 0472/20.00.43

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Saint-Ghislain (Hainaut)Région wallonne
Aussi en Sport régional