Affaire des tests Covid falsifiés: le RFC Seraing blanchi

Seraing-Standard.
Seraing-Standard. - Belga

L’affaire des tests Covid falsifiés avant la rencontre de Coupe de Belgique entre le RFC Seraing et le Standard a fait couler beaucoup d’encre jusqu’ici. Le Parquet de l’Union belge avait ouvert une enquête il y a quelques semaines et, au fil des dernières semaines, le procureur fédéral Gilles Blondeau a entendu de nombreux acteurs du club du Pairay afin de déterminer les responsabilités de chacun et de ne laisser planer aucun doute.

Ce vendredi, ce même Parquet a choisi de scinder cette enquête en deux volets bien distincts. « Le premier concerne le club du RFC Seraing ainsi que ses administrateurs et il a été décidé, sur la base des éléments actuellement connus dans ce dossier, de ne pas poursuivre le club du RFC Seraing ni ses administrateurs. Ce volet a ainsi provisoirement été clôturé », déclare l’UB. Pour le plus grand soulagement et satisfaction du président sérésien. « Cette décision est parfaitement logique puisque personne au sein de la direction n’était au courant des faits », insiste Mario Franchi. « Jamais nous n’avons eu la moindre intention de trafiquer un match et ce ne sera jamais le cas. »

Pour rappel, le team manager du club du Pairay, Peter Kerremans, a toujours déclaré qu’il avait agi d’initiative et que personne au sein du staff technique du RFC Seraing n’était au courant, qu’il avait malheureusement commis une faute, sans intention de nuire à la compétition. Il a aussi expliqué qu’il avait simplement voulu vérifier si Abdel Al Badaoui, Ablie Jallow et Yann Godart, qui avaient passé les tests au nom de trois jeunes joueurs sérésiens, étaient bien positifs alors qu’ils ne ressentaient aucun symptôme, afin qu’ils puissent reprendre les entraînements le lendemain.

L’affaire n’est cependant pas close puisque « le deuxième volet de l’enquête concerne d’éventuelles infractions au règlement fédéral par des affiliés individuels du RFC Seraing. Cette enquête est toujours en cours et est dans une phase finale », précise le Parquet.

Si certains en doutaient encore, Seraing militera donc bien en D1A la saison prochaine.

Foot amateur et chez les jeunes

Aussi en RFC Seraing