«Quand j’ai découvert le corps de mon grand-père, j’ai hurlé»

Daniel Vander Meuter.
Daniel Vander Meuter. - Facebook

« Mon chien m’a tiré vers la cuisine. Il y avait du sang partout. Puis, il m’a mené vers la véranda et j’ai découvert le corps de mon grand-père. J’ai hurlé », a raconté avec beaucoup d’émotion, jeudi devant la cour d’assises de Bruxelles, le petit-fils de la victime, qui avait découvert le corps sans vie de son grand-père, le 6 octobre 2019. Anthony Braeckmans, âgé de 51 ans, est accusé du meurtre de son oncle, Daniel Vander Meuter. Cet ancien artisan joaillier de 89 ans a été tué à coups de couteau chez lui, rue Homère, dans le quartier Moortebeek à Anderlecht.

« J’avais l’habitude d’aller manger chez mes grands-parents le dimanche. Ma grand-mère est décédée il y a huit ans mais j’avais gardé cette habitude avec mon grand-père. J’allais chercher des sandwiches à l’américain et on les mangeait ensemble dans sa véranda », a raconté le petit-fils de Daniel Vander Meuter.

Vers 13h00, « le 6 octobre 2019, quand je suis entré chez lui, la maison était étrangement silencieuse. Habituellement, il y avait toujours le son de la télévision avec les émissions de Nagui. J’ai crié : « Papy ? ». Mais pas de réponse. Puis j’ai vu du sang dans le hall, par terre. J’ai pensé que mon grand-père avait eu une hémorragie. On venait de lui diagnostiquer depuis peu un cancer du côlon, mais il ne voulait pas suivre de traitement », a poursuivi le témoin.

« J’ai continué vers le salon. Il y avait beaucoup d’objets par terre. J’ai encore appelé mon grand-père. Pas de réponse. Mon chien m’a tiré vers la cuisine. Il y avait du sang partout. Puis, il m’a tiré vers la véranda et j’ai découvert le corps de mon grand-père. J’ai hurlé. C’était l’horreur. Il avait les yeux grands ouverts et la gorge complètement ouverte. Il avait un couteau dans les mains. Ensuite, j’ai appelé mon père et il m’a dit d’appeler les secours », a relaté le jeune homme, très ému.

Il est apparu, dès l’enquête de voisinage et les premières auditions des proches de la victime, que la relation de Daniel Vander Meuter avec son neveu, Anthony Braeckmans, s’était détériorée ces dernières années à la suite de délits commis par ce dernier dans le cadre d’un trafic de drogue, pour lesquels l’accusé a écopé de peines de prison. Par ailleurs, Anthony Braeckmans réclamait sans cesse de l’argent à son oncle, selon des témoins.

Le quinquagénaire a été inculpé et arrêté fin 2019. Il est passé aux aveux en janvier 2020. Il a toutefois affirmé ne pas être allé chez son oncle dans l’intention de le tuer mais a expliqué qu’une dispute avait éclaté entre eux au sujet d’une photo de sa tante, l’épouse de Daniel Vander Meuter, décédée une dizaine d’années auparavant. Il a déclaré s’être fait traiter comme un moins que rien par son oncle, précisant qu’il portait un couteau sur lui. Comme il était en colère, il a utilisé l’arme contre l’homme âgé, selon ses déclarations.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Anderlecht (Bruxelles-Capitale)Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers