Le Parlement flamand approuve sa réforme de la politique d’intégration

Le Parlement flamand approuve sa réforme de la politique d’intégration
Belga

Le gouvernement flamand souhaite repenser en profondeur la gestion de l’intégration au nord du pays. Désormais, pour réussir le test d’intégration civique, les nouveaux arrivants devront se soumettre à un test standardisé à l’issue de leçons de néerlandais comme seconde langue et à un test d’orientation sociale.

Les personnes qui suivent ce parcours d’intégration et sont sans emploi seront tenues de s’inscrire auprès du service de l’emploi flamand, le VDAB. Et ceux qui n’ont pas travaillé suffisamment au cours de deux années, devront réussir un test de néerlandais supplémentaire. Les leçons et les tests sont à charge des candidats, soit 360 euros en tout.

L’objectif est en outre que les candidats à l’intégration civique soient associés à un compagnon flamand ("buddy") de sorte qu’ils puissent pratiquer durant au moins 40 heures la langue de Vondel mais aussi élargir leur cercle social.

Ce nouveau trajet sera d’application à partir de 2022.

Notre sélection vidéo
Aussi en Politique