Le street art à l’honneur aux Abattoirs de Bomel: un live painting ce mercredi

sam* réalisera une toile sur bâche en direct devant le public.
sam* réalisera une toile sur bâche en direct devant le public. - Jean-François Flamey

Ce mercredi 14 juillet, une soirée « live painting » est organisée aux Abattoirs de Bomel, à Namur. Dans le cadre de l’exposition estivale « Mix the surface », le collectif Wal’Style et Namur Break Sensation (NBS) prendront part à un jam hip-hop, en sons et en rythme. Sam Laloux, plus connu sous le pseudo sam*, créera en direct dans la cour des Abattoirs. L’artiste namurois réalisera une toile sur bâche. L’événement mettra l’art urbain et la culture de la rue à l’honneur, de 18h à 21h.

sam* et NBS partagent une histoire commune depuis plus de 20 ans. Namur Break Sensation tient le statut d’ambassadeur du hip-hop dans la capitale wallonne. sam* vient plus du milieu pop-rock, mais il s’inspire aussi de la société, telle qu’il la perçoit. « sam* et NBS ont toujours eu le goût des croisements a priori improbables et, surtout, du partage de leurs cultures avec le plus grand nombre », indique le Centre culturel de Namur.

L’exposition est ouverte jusqu’au 5 septembre.
L’exposition est ouverte jusqu’au 5 septembre. - Jean-François Flamey

Après avoir organisé des événements comme le festival « Mosanostra » ou des collaborations artistiques comme autour du spectacle « VHS, de la vidéo, des hommes et du son » en 2009, NBS et sam* se retrouvent à l’occasion d’Un Été à Bomel. Le temps d’une soirée qui mêlera jam hip-hop, breakdance, DJ’s et peinture en direct.

Une expo jusqu’au 5 septembre

Pour découvrir le travail de sam*, sachez qu’il expose tout cet été au Centre culturel de Namur. L’artiste offre aux visiteurs une fête visuelle à travers ses peintures, ses collages, ses graffitis, ou encore ses « herbiers urbains ». À 50 ans, il s’est développé « un univers graphique et poétique essentiellement nourri d’ambiances urbaines ».

sam* a pris ses quartiers à Bomel cet été.
sam* a pris ses quartiers à Bomel cet été. - D.R.

Pour lui, le street art n’est pas qu’une démarche dans l’air du temps, c’est un réel moyen de créer des images, miroir de leur temps. Visiter l’exposition, c’est finalement visiter son temps, sa société et en questionner les fonctionnements.

L’expo « Mix the surface » est accessible jusqu’au vendredi 30 juillet, avant une petite pause. Elle reprendra le mercredi 18 août, et ce jusqu’au dimanche 5 septembre.

COLLEEN TORDEUR

Infos et inscription : info@centrecultureldenamur.be ou 081/25.04.03.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE LA PROVINCE DE NAMUR