Ypres Rally Belgium: Thierry Neuville le plus rapide du shakedown mais…

Hyundai Motorsport
Hyundai Motorsport

Chaque rallye mondial est précédé d’un shakedown mais à Ypres, les organisateurs l’ont placé au programme quelques heures avant le départ. De quoi inciter les pilotes prioritaires conviés à ce dernier test de leur bolide (qui n’intervient absolument pas dans le classement) à une prudence relative.

Dès 8h00, ces concurrents ont attaqué les 9,81 km chronométrés de Langemark. Un tronçon représentatif de ce qui attend les concurrents puisqu’il s’agit d’une ancienne spéciale du rallye d’Ypres.

Thierry Neuville y a confirmé le statut de grand favori en signant le meilleur chrono au terme de son 3e passage. Mais Ott Tänak, l’un de ses équipiers chez Hyundai, a réalisé le 2e temps à 8 dixièmes de notre compatriote.

« Je sais que mes nombreuses participations à cette épreuve et le fait que je l’ai disputée au volant de la Hyundai WRC en 2019 me donnent un avantage certain », confirme le rallyman de Saint-Vith. « Mais ne croyez pas pour autant que cette manche va tenir de la balade de santé. Je vais devoir me cracher dans les mains face à quelques concurrents redoutables. »

Souvent cité parmi les candidats à la victoire, Craig Breen n’a pas vécu un shakedown facile. Apparemment, l’Irlandais a endommagé le pneu avant droit de sa i20 lors du 1er un, ce qui a entraîné une crevaison au 2e passage. Lors de son 3e chrono, Breen a préféré rouler doucement pour épargner ses gommes en vue du rallye.

Les chronos : NEUVILLE-WYDAEGHE (Hyundai i20) 4’22,5  ; 2. Tänak-Järveoja (Hyundai i20) 4 : 23,3 ; 3. Ogier-Ingrassia (Toyota Yaris) 4 : 24,6 ; 4. Evans-Martin (Toyota Yaris) 4 : 25,7 ; 5. Ronvanperä-Halttunen (Toytota Yaris) 4 : 26,5 ; 6. Loubet-Haut-Labourdette (Hyundai i20) 4 : 28,6 ; 7. Fourmaux-Jamoul (Ford Fiesta) 4 : 28,8 ; 8. Katsuta-Williams (Toyota Yaris) 4 : 29,1 ; … 16. Breen-Nagle (Hyundai i20) 4 : 47,5

Aussi en Moteurs