Ypres Rally Belgium: Neuville prend la tête avec 4 dixièmes, les Toyota en difficulté

Ypres Rally Belgium: Neuville prend la tête avec 4 dixièmes, les Toyota en difficulté
Photo News

« Je suis très satisfait de cette 1ère boucle », expliquait notre compatriote à son retour sur la grand-place. « J’ai essayé de rouler proprement tout en prenant du plaisir. Je pourrais aller un peu plus vite mais ce n’est pas nécessaire pour l’instant. »

Jusqu’à ce tronçon, Craig Breen menait les débats avant que le rallyman de Saint-Vith ne signe son premier meilleur temps.

« Je n’ai pas attaqué moins qu’à l’habitude », faisait remarquer Breen. « Mais j’avoue que je suis parfois un peu perturbé par la tenue de route de ma Hyundai WRC par rapport à la R5 que je pilotais en 2019. Celle-ci tient nettement mieux la route grâce à ses différents appendices aérodynamiques. Pour rivaliser avec Thierry, il faudrait que j’augmente encore un peu le rythme. On verra dans la 2e boucle. »

Manifestement, les Hyundai sont dans le coup, les i20 occupent d’ailleurs les trois premières places alors que les Toyota éprouvent des difficultés. En particulier la Yaris pilotée par Sébastien Ogier qui accuse 30,3 secondes de retard sur les 67,67 km de la boucle.

« J’avoue que je ne m’attendais pas à être si loin », confiait le champion en titre. « Je ne suis pas en totale confiance. L’avant de la voiture ne tient pas trop bien la route. »

Dans le clan Ford, c’est bien pire. Ainsi, Adrien Fourmaux est sorti de la route dans la spéciale du Mont Kemmel. Une série de tonneaux met la Ford hors-service pour l’instant tandis que Gus Greensmith a perdu un long moment dans un fossé profond dans le tronçon suivant.

Le classement après la 1ère boucle (4 ES) : 1. NEUVILLE-WYDAEGHE (Hyundai i20) 34 : 42,2 ; 2. Breen-Nagl (Hyundai i20) à 0,4 sec ; 3. Tänak-Järveoja (Hyundai i20) à 16,4 sec ; 4. Evan-Martin (Toyota Yaris) à 17,2 ; 5. Rovanperä-Halttunen (Toyota Yaris) à 22,5 ; 6. Ogier-Ingrassia (Toyota Yaris) à 30,3 sec

Aussi en Moteurs