Egbert Lachaert, président de l’Open VLD, souhaite la fin des mesures sanitaires

Egbert Lachaert, président de l’Open VLD, souhaite la fin des mesures sanitaires
Belga

Ce dimanche, Egbert Lachaert était l’invité de « De Zevende Dag ». L’occasion pour le président de l’Open VLD d’évoquer les mesures sanitaires toujours en vigueur en Belgique. Selon lui, il faudrait y mettre fin « dès maintenant ».

Egbert Lachaert s’est dit contre la généralisation du pass sanitaire, notamment dans l’Horeca ou dans le secteur de l’événementiel : « Pour la grande partie de notre territoire, je ne vois pas la nécessité d’étendre l’utilisation du pass sanitaire (…) Nous avons toujours fait des efforts pour alléger le fardeau des hôpitaux. Il y a environ 600 personnes à l’hôpital. C’est beaucoup, mais le système peut le supporter. Les infections sont en augmentation, mais la plupart des gens ne finissent pas à l’hôpital. Tant que les vaccins fonctionnent contre les variants, nous ne devrions pas restreindre la liberté des citoyens ».

Il ajoute que « nous sommes devenus conditionnés à utiliser des laissez-passer et des certificats ».

Le président de l’Open VLD admet néanmoins que « d’autres mesures sont nécessaires à Bruxelles ». Il ajoute, au sujet de la Flandre : « Si nous ne donnons pas la liberté aux Flamands maintenant alors que la vaccination a atteint 90 % de la population dans le nord du pays, quand allons-nous le faire ? ». Des questions qui seront sans aucun doute débattues lors du prochain Comité de concertation du 17 septembre.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Région flamandeBruxelles (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en Politique