La Flandre veut assouplir les mesures de quarantaine dans les écoles

La Flandre veut assouplir les mesures de quarantaine dans les écoles
Belga image

« Les enfants et leurs parents ne doivent pas être les victimes de ces règles de tests et de quarantaine », a ainsi souligné mardi le ministre régional en charge de la Jeunesse, Benjamin Dalle (CD&V).

« Beaucoup trop d’enfants sont en train de manquer l’école parce qu’on a un réflexe de prudence trop important. Je comprends qu’on veuille être prudent, mais aujourd’hui, il faut penser aux enfants », a de son côté souligné Ben Weyts, le ministre flamand de l’Enseignement.

À l’heure actuelle, dès qu’un professeur ou au moins deux enfants sont contaminés dans une classe, celle-ci est mise en quarantaine dans son entièreté. Ces règles strictes, édictées par Sciensano à la fin du mois d’août, ont déjà conduit à de nombreuses fermetures depuis la rentrée.

Une première réunion sur l’enseignement est prévue le 22 septembre. Elle pourra s’appuyer sur les chiffres de contamination dans les écoles qui seront publiés demain/mercredi pour la première fois de cette année scolaire. Ces chiffres seront ensuite communiqués toutes les deux semaines.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Région flamande
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique