Les animations étudiantes pourront reprendre ce mercredi à l’UCLouvain

Cette reprise est soumise à plusieurs modalités.
Cette reprise est soumise à plusieurs modalités. - Photonews

Début de semaine dernière, le campus de Louvain-la-Neuve était sous le choc. Après le malaise d’une étudiante de la Haute École Louvain en Hainaut suite à un jeu d’à-fonds dans le cadre d’un baptême estudiantin, c’est un second drame qui survient le lendemain soir. Le 29 septembre dernier, en début de soirée, une étudiante de l’UCLouvain faisait une chute d’un 2e étage, lors d’un souper dans un kot. Emmenée dans un état critique à la Clinique Saint-Pierre d’Ottignies, l’université avait rapidement pris la décision de suspendre l’animation étudiante, par respect pour l’étudiante, sa famille et ses amis. Un soutien psychologique avait très vite été mis en place par l’université.

Dans la foulée, deux enquêtes ont rapidement été ouvertes. L’une par le Parquet de Nivelles, l’autre par l’université, en vue de faire la lumière sur ce dramatique incident. L’université tient à rappeler son soutien à la famille et l’entourage de l’étudiante et espère que son état de santé s’améliorera rapidement.

Quatre modalités

Ce mardi 5 octobre 2021, l’université a rencontré les responsables de l’animation étudiante et, ensemble, ils se sont accordés sur une reprise des activités, selon une série de modalités.

Premièrement, la reprise d’un nombre limité d’activités de baptêmes pour une durée d’une semaine, soit du 6 au 14 octobre 2021 à 12h.

Deuxièmement, il y aura un renforcement de la tolérance zéro pour la consommation d’alcool lors des bleusailles, soit une absence totale d’alcool et donc des baptêmes 100 % à l’eau (ou softs), comme c’était déjà le cas depuis de nombreuses années (protocole des baptêmes).

Troisièmement, il y aura une réouverture des surfaces d’animation et une reprise de la totalité des activités étudiantes à partir du mercredi 6 octobre 2021.

Et enfin, il y aura une instauration d’un Covid Safe Ticket (CST) pour les activités qui impliquent plus de 50 personnes en intérieur.

Par ailleurs, par respect pour l’étudiante et sa famille, le cercle de droit a pris la décision d’annuler les baptêmes cette année. Enfin, l’UCLouvain a décidé d’entamer une réflexion globale sur une consommation d’alcool responsable en milieu étudiant, sous la houlette du vice-recteur aux affaires étudiantes. Avec un objectif : un renforcement et des modifications des règlements internes liés à l’animation étudiante (charte AUNE, protocole d’accord sur les bleusailles et baptêmes).

Julien Lahou

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW