L’essor des nouvelles résidences à appartements dans la périphérie de Mons

Basée à Arquennes depuis sa création, la société Sotraba Constructions, qui fête cette année ses 40 ans d’existence, fait partie du groupe Thomas & Piron depuis 2013, et concentre son savoir-faire dans un rayon de 60 km. « La proximité et l'association de notre image familiale à celle d'un grand groupe nous permettent d’offrir une qualité incomparable de construction et de services à nos clients », commente Jerôme Deuson, responsable marketing et des ventes. La société a par ailleurs signé la Charte des Constructeurs d’Habitations Individuelles, mise sur pied dans le but d’assainir le marché de la construction et de mettre en évidence les entreprises sérieuses. « Notre adhésion à cette Charte constitue incontestablement une indication et une présomption de fiabilité et de sérieux. Nous offrons des garanties et nous ne travaillons jamais sans avoir tous les éléments nécessaires à une réalisation top niveau. »

Un environnement calme et à taille humaine

Située au cœur du village d’Havré, à 5 kilomètres du centre de Mons et à proximité directe du bois éponyme d’une superficie de 250 hectares, la Résidence Leroy est composée en réalité de cinq petits immeubles totalisant 29 appartements de 1 à 3 chambres. « Dans chacun de ces bâtiments de la rue Georges Mabille, il n’y a que 2 appartements par palier, et un seul ascenseur par bâtiment, ce qui donne un aspect privatif et assez unique au projet, précise Jérôme Deuson. L’objectif est d’offrir aux occupants des lieux de vie conviviaux et à taille humaine, dans un environnement à la fois calme, facilement accessible et proche de toutes les commodités. Cette approche péri-urbaine est caractéristique de tous nos projets. »

Avec déjà plus de 50% des appartements vendus, les premiers acheteurs attendent la livraison de leur bien début 2022.

Hautrage : entre le Sud de Mons et le Nord de la France.

Située sur la commune de Saint-Ghislain, Hautrage bénéficie d’un charme tout particulier. Sotraba est actuellement dans la première phase de commercialisation du bâtiment B, dénommé « Fontaine ». Cet ensemble de 8 appartements offre un vaste choix de 1 à 3 chambres avec des surfaces qui oscillent entre 60 et 120 m2. Le prix d’appel très attractif de 145.000€ HTVA intéressera aussi bien les investisseurs que pour les propriétaires occupants qui souhaitent découvrir la plénitude du quartier de la rue du Mont-Jacquot. Parkings, garages, caves, mais aussi de vastes terrasses et/ou jardins sont au programme de ce merveilleux projet.

Développer des habitations plus grandes

« Les acquéreurs comme les locataires sont en droit d’attendre un lieu de vie qui correspond pleinement à leur envie d’espace, insiste Jerôme Deuson. Et Sotraba n’a jamais eu cette approche du produit d’investissement dont la taille favoriserait un gros turn-over de locataires qui sont vite amenés à se sentir à l’étroit. Si investir, c’est bien sûr penser au rendement immédiat, c’est aussi se projeter à long terme avec la pleine satisfaction des locataires, et penser également à l’éventualité d’y habiter un jour ou non. »

Un cahier des charges solide dans les deux cas

La société Sotraba n’a pas pour approche non plus de lésiner sur le cahier des charges de ses projets. Les 29 appartements de la Résidence Leroy d’Havré et les 8 appartements de la Résidence Fontaine des Moulins d’Hautrage bénéficient ainsi des matériaux les plus qualitatifs et de performances énergétiques de classe A et B, avec notamment des châssis ultra-isolants, une chaudière individuelle au gaz à condensation et un système de ventilation motorisé C+, sans oublier l’importante isolation acoustique. L’attention s’est également portée du côté des charges de copropriétés. « En général, pour un 2 chambres, les charges communes ne dépassent que très rarement les 100 euros mensuels. Et il s’agit bien de charges complètes, comprenant à la fois l’assurance-incendie, l’usage de l’ascenseur, l’électricité des communs, ainsi que l’entretien des communs et des jardins. »

Précisons par ailleurs que le prix de chacun de ces appartements, qui sont entièrement équipés, avec choix de finitions, fait l’objet d’une ventilation. Seule la quote-part construction est en effet soumise à la TVA de 21%, tandis que la quote-part terrain est pour sa part soumise aux droits d’enregistrement de 12,5%. La livraison de l’ensemble de ces logements est prévue fin de cette année.

Une guidance rassurante

La personne qui entame une démarche d’achat pourrait néanmoins avoir quelques craintes ou réticences à l’idée d’un achat sur plan, comme celle d’avoir du mal à se projeter dans son futur chez soi. « Chacun a ses propres facultés, selon les limites de sa propre imagination, poursuit Jérôme Deuson. C’est peut-être encore plus le cas pour des personnes qui n’ont pas souvent eu l’occasion de changer d’habitation, et qui ne manipulent donc pas des plans ou des perspectives de manière fréquente. C’est alors notre rôle de stimuler l’imagination de nos clients, en leur montrant de nombreux exemples de réalisation avant et après achèvement, et en leur faisant visiter des structures témoins. A ce stade, chaque personne veut être rassurée et guidée, et c’est bien normal. Nous sommes en conséquence très complets dans nos explications techniques, et nous les accompagnons étroitement tout au long du processus en les rassurant sur notre maîtrise des délais de livraison de leur futur bien. Ce respect des délais de livraison est primordial, que ce soit pour une première habitation ou pas, car nous ne savons que trop bien qu’il faut organiser un renom dans les délais impartis, ou encore gérer la revente du bien qu’on occupe. »

Hautrage : Des logements personnalisables

La livraison des biens étant prévue pour mi 2022, l’achat sur plan d’un de ces appartements offre en conséquence diverses possibilités de personnalisation. Arriver tôt dans un processus d’achat, c’est en effet avoir l’opportunité de participer aux choix d’un grand nombre d’éléments de son futur bien : configuration des lieux dans les limites techniques autorisées, revêtements de sol, cuisine, sanitaires, portes, ou encore placements électriques sont autant de choix qui peuvent être faits sans forcément dépasser le budget alloué dans le cahier des charges. « La construction du bien devient alors un ‘clé sur porte’ adapté aux besoins et modes de vie de l’acquéreur, explique Jérôme Deuson. Les modifications du plan d’un appartement sont en général peu fréquentes. Mais il peut arriver, par exemple, qu’un acquéreur d’un appartement de type 3 chambres privilégie l’espace en optant pour la configuration de deux chambres offrant plus de volume, ce que nous faisons très volontiers. » Il s’agit donc le plus souvent de simples déplacements de cloisons, de modifications dans l’aménagement d’une salle de bains, ou encore de contraintes bien particulières, comme des aménagements pour personnes à mobilité réduite, par exemple. « Une fois ces validations faites, les choix de matériaux de finition peuvent alors prendre place. Les rendez-vous dans les salles d’exposition et les show-rooms se succèdent alors. Généralement, cette étape se termine par le choix de la cuisine et de son aménagement, une étape qui revêt très souvent une importance toute particulière pour nos clients. Par ailleurs, nous sommes toujours en mesure de proposer aussi des services annexes, comme par exemple l’installation de mobiliers intégrés supplémentaires ou d’un système d’alarme, et pour lesquelles nous pouvons proposer des devis. »

Avec une livraison fin 2022, l’achat sur plan offre diverses possibilités de personnalisation.