Un label de qualité pour les maternités du CHU UCL Namur

Un label de qualité concernant l’accompagnement lié à la naissance.
Un label de qualité concernant l’accompagnement lié à la naissance. - J.K./PHOTO PRETEXTE

Depuis le 20 septembre dernier, les maternités du CHU UCL Namur, situées sur les sites de Dinant et Sainte-Elisabeth, sont détentrices du label « Hôpital Ami des Bébés », lequel est délivré pour une durée de quatre ans.

Cette reconnaissance est le fruit d’une synergie entre les différentes équipes impliquées dans la prise en charge et l’accompagnement des futurs parents et leur nouveau-né.

Cette démarche, fondée en 1991 par l’OMS et l’UNICEF, récompense l’engagement des professionnels de santé qui s’investissent dans le soutien à l’allaitement maternel et à la parentalité et promeuvent des pratiques de soins de qualité autour de la naissance. Une approche centrée sur le nouveau-né en fonction de son rythme, de ses besoins et ceux de sa famille est favorisée.

Cette initiative traduit la volonté de favoriser l’établissement précoce du lien entre la mère et son enfant à travers la promotion et le soutien de l’allaitement maternel. À noter qu’un accompagnement est également assuré auprès des parents quel que soit le choix d’alimentation pour leur nourrisson. Cette démarche vise à assurer à chaque nouveau-né, ainsi qu’à sa mère, et aux familles, un excellent capital de santé et de bien-être.

Pour obtenir ce label, les établissements doivent répondre aux huit critères suivants : 10 recommandations pratiques en matière d’allaitement ; devoir d’informer et d’accompagner les futurs parents, les mamans et leur partenaire quel que soit le choix d’alimentation du nouveau-né ; 80 % du personnel médical formé en allaitement maternel (sages-femmes consultantes en lactation, formations aux gynécologues et pédiatres) ; formation des non soignants ; 75 % d’allaitement maternel exclusif de la naissance à la sortie de la maternité ; respect des besoins physiques et psychiques des mamans durant le travail et l’accouchement ; protéger les familles contre toute influence commerciale liée à l’alimentation des nourrissons conformément au code éthique international relatif à la commercialisation des substituts du lait maternel ; et informer et soutenir les mamans qui n’allaitent pas leur bébé.

2.203 accouchements ont été pratiqués dans les hôpitaux du CHU UCL Namur en 2020. Les équipes sont composées de 91 sages-femmes, 20 gynécologues, 14 pédiatres référents à la maternité, 19 anesthésistes et 11 infirmières pédiatriques.

Le nombre de patients hospitalisés à cause du Covid baisse de 20% au CHU UCL Namur

La diminution du nombre de patients hospitalisés est de bonne augure.
La diminution du nombre de patients hospitalisés est de bonne augure. - Belga

Le nombre d’hospitalisations classiques a baissé de 20% dans les trois hôpitaux du CHU UCL Namur (Dinant, Salzinnes et Godinne). Le chiffre est passé de 15 à 12 personnes en une semaine. Du côté des hospitalisations en soins intensifs, le pourcentage de diminution des cas, à prendre avec des pincettes, est également de 20%. Les services de soins intensifs passent, en effet, de 5 à 4 personnes.

Luc Mathy, directeur médical, affirme que la très grande majorité des personnes hospitalisées à cause du Covid est non-vaccinée. «Sur 5 cas récents, 4 sont non-vaccinés dont deux ont moins de 40 ans», développe-t-il.

Désormais, le personnel médical a donc plus de temps pour s’occuper des malades qui ne sont pas touchés par le Covid-19. «Heureusement, car l’afflux de pathologies qui ont dû attendre avant d’être prises en charge a augmenté», relève le Docteur Mathy. Parmi les patients admis aux soins intensifs, on retrouve des personnes devant subir des chirurgies lourdes et d’autres souffrant de problèmes cardio-pulmonaires.

Céline Colinet

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Dinant (prov. de Namur)Namur (prov. de Namur)Godinne (c.f. Yvoir)
Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE NAMUR