La police invite 400.000 Belges à participer au Moniteur de sécurité

Illustration
Illustration - Belga Images

Celle-ci vise à connaître la perception de la population concernant la sécurité et la police, afin de répondre au mieux à ses préoccupations. Les personnes qui recevront l’enquête par courrier pourront par exemple attribuer un score à leur quartier en matière de sécurité, dire si elles se sentent en (in)sécurité et s’exprimer sur la façon dont elles perçoivent l’action de la police.

La Police fédérale a rédigé ce questionnaire national en collaboration avec plusieurs partenaires, tandis que 132 zones de la Police locale y ont ajouté un volet consacré spécifiquement à l’environnement local.

L’enquête peut être aussi bien complétée sur papier qu’en ligne et devrait prendre entre 10 et 15 minutes en moyenne. Les destinataires du courrier ont été sélectionnés de manière aléatoire. L’anonymat des réponses est garanti, que ce soit en ligne ou sur papier, précise la Police fédérale.

Les résultats de ce Moniteur de sécurité sont attendus mi-2022.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique