Europa League: l’Antwerp écope d’un match à huis clos

Europa League: l’Antwerp écope d’un match à huis clos
Belga

L’UEFA, l’Union européenne de football, a infligé une sanction d’un match à huis clos à l’Antwerp après les incidents survenus lors de la 2e journée de l’Europa League le 30 septembre dernier, a annoncé le club anversois mardi.

Lors de la deuxième mi-temps du match face à Francfort (défaite 0-1), des supporters anversois ont lancé à deux reprises des pétards sur le gardien de Francfort, Kevin Trapp. Des bouteilles et même un seau ont atterri sur le terrain.

Des bagarres avaient également éclaté en tribunes à cause de la présence de supporters allemands au milieu des fans anversois. « Selon les directives de l’UEFA, on est obligé de mettre 200 billets en tribune d’honneur à la disposition de l’équipe visiteuse. Nous remettons en question l’attribution de ces billets, qui est entièrement entre les mains de l’équipe adverse », s’était alors défendu le ’Great Old’ au lendemain de la rencontre.

Le matricule 1 devra donc jouer dans un stade vide face à Fenerbahce le 4 novembre prochain. « Malheureusement, le mauvais comportement de quelques-uns a des conséquences très importantes. Avoir à voir un Bosil vide le jour d’un match, ça fait mal. Cela affecte surtout le vrai supporter, nuit à l’image du club tant en Belgique qu’en Europe et a un impact financier énorme », a réagi l’Antwerp mardi.

Le club a également précisé qu’il avait pu identifier certains fauteurs de trouble et que ceux-ci ont été sanctionnés d’une interdiction de stade de cinq ans, soit la peine maximale, par le club.

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Europa League