RESA met en service un tout nouveau tronçon enterré à Wasseiges

Le chantier va durer 3 à 4 jours.
Le chantier va durer 3 à 4 jours. - RESA

Les pratiques du passé en matière de construction des réseaux électriques en zone rurale ont aujourd’hui pour conséquences de voir les habitations de ces régions approvisionnées en électricité par des réseaux essentiellement aériens. Le fonctionnement de ce type de réseau est inévitablement impacté par diverses influences externes dont RESA essaye de se prémunir, mais auxquelles le gestionnaire de réseaux ne peut se soustraire totalement. On constate que la majorité des pannes concernent les lignes aériennes, effectivement plus vulnérables aux agressions extérieures (intempéries, chutes d’arbres, volatiles…). C’est pour cette raison que RESA systématise le remplacement des lignes aériennes par la pose de câble souterrain. Ce nouveau chantier s’inscrit dans cette nouvelle politique.

À partir de ce mardi 16 novembre, et ce pour 3-4 jours, les agents de RESA procèderont à la mise sous tension de 1.800 mètres de câble souterrain, ce qui permettra de mettre hors tension 2.200 mètres de lignes aériennes. Les lignes aériennes ainsi que certains supports haute tension seront démontés ultérieurement. Les principales rues concernées sont la Rue de Namur et la Rue de Meeffe.

Groupes électrogènes

Pour permettre aux ouvriers de RESA de travailler en toute sécurité tout en assurant l’approvisionnement électriques des habitations présentes sur les différents tronçons concernés, 4 groupes électrogènes seront placés entre 8h et 10h ce mardi 16/11. Une coupure de courant d’une dizaine de minutes sera nécessaire au placement de ceux-ci. L’enlèvement des groupes se fera le jeudi 18 ou vendredi 19 novembre, en fonction de l’avancement des travaux ; une interruption d’approvisionnement d’une dizaine de minutes sera également nécessaire.

7 millions d’investissements

Le plan d’investissements prévu par RESA à Hannut et Wasseiges représente 7 millions d’euros et s’étend sur la période 2020 à 2024. « Améliorer la fourniture en électricité et diminuer drastiquement les pannes est, pour RESA, une des priorités des prochaines années. Nul doute que la mise en service de ce nouveau tronçon impactera positivement la situation », conclut Gil Simon, directeur général de RESA.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE HUY WAREMME