Mickaël, jeune papa, meurt dramatiquement dans l’entreprise de frites Lutosa à Leuze

Photos
Mickaël, jeune papa, meurt dramatiquement dans l’entreprise de frites Lutosa à Leuze

Un drame s’est joué ce mercredi matin à l’usine Lutosa de Leuze, cette entreprise spécialisée dans la transformation de la pomme de terre en une multitude de produits surgelés. Un employé est mort, Mickaël, un jeune père de famille originaire du nord de la France.

Un jeune père de famille.
Un jeune père de famille. - FB

Les responsables de la société se sont exprimés au sujet de cet accident mortel : « C’est avec beaucoup de douleur et de tristesse que nous vous communiquons qu’un accident mortel impliquant un membre de notre personnel s’est produit ce matin vers 10h15 sur notre site de Leuze dans la zone des CIMAT. Les services de secours et de police sont arrivés très rapidement sur notre site. Ils n’ont malheureusement rien pu faire pour sauver notre collègue qui est décédé sur le coup ».

Mort sur le coup

L’ouvrier est tombé alors qu’il effectuait un travail de maintenance. Il devait ranger les palettes dans la zone des CIMAT, là où sont stockés les produits surgelés. « La température y est à -15ºC et l’oxygène y est restreint. C’est un peu comme en haute montagne », indique le capitaine Issam Joudar qui a dirigé l’intervention. Les secours ont été appelés pour une plaie à la tête, l’ouvrier ayant touché un montant métallique qui a conduit à la chute. Malheureusement, la victime n’a pas survécu au choc, elle a été tuée sur le coup.

GSV

« L’accident s’est passé dans une zone de rayonnage industriel automatique. À la suite d’un incident technique, deux ouvriers sont montés dans une nacelle, un système de levage à la verticale, afin de procéder à une maintenance ou à une réparation. Lors de cette manœuvre, un des ouvriers a percuté un montant métallique et est retombé dans la nacelle. L’impact était au niveau de la boîte crânienne et la victime s’est rapidement vidée de son sang. L’homme est très rapidement décédé », précise l’officier.

Fan de voitures et de VTT, Mickaël laisse derrière lui un enfant en bas âge et sa compagne Émeline.

À sa famille, ses amis et ses collègues, la rédaction de Nord Eclair présente ses plus sincères condoléances.

Aussi en Faits divers