Jusqu’à 30 mois requis pour des vols d’outillage, notamment à Jemeppe et Sombreffe

Les trois individus ciblaient systématiquement de l’outillage.
Les trois individus ciblaient systématiquement de l’outillage. - D.R./PHOTO PRETEXTE

Des peines de 18 mois, deux ans et 30 mois de prison ont été requises, ce lundi, par le parquet de Namur devant le tribunal correctionnel de Namur, à l’encontre de trois hommes poursuivis pour une série de vols qualifiés commis en janvier 2019 à Jemeppe-sur-Sambre, Sombreffe, Lobbes, Estinnes, Fontaine-L’Evêque et Fourons.

Les trois individus ciblaient systématiquement de l’outillage. « Le 25 janvier 2019, les policiers de la zone SamSom ont été appelés pour une tentative de vol avec effraction dans une camionnette d’Ores », indique le parquet de Namur. « Les auteurs ont pris la fuite et leur voiture a été repérée à Moignelée (Sambreville). On y a retrouvé neuf tournevis à tête plate, plusieurs pinces, un pied de biche, un poinçon, une paire de gants et plusieurs outils volés. »

Le parquet de Namur estime que les trois personnes interpellées formaient un groupe organisé pour fonctionner au moment propice. « Il y a eu de nombreux contacts téléphoniques entre eux pendant la nuit. L’un d’eux se chargeait de vendre les outils. Il faisait de nombreuses recherches sur internet concernant les prix des différentes machines. »

L’un des prévenus conteste tous les faits, malgré les déclarations des deux autres prévenus qui l’impliquent. Il détenait de nombreuses photos des outils volés dans son gsm. Pour ceux-là, son avocate demande de requalifier les faits en recel. Les deux autres ne reconnaissent par ailleurs qu’une partie des vols. Jugement le 10 janvier.

BELGA

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Faits divers