Think Pink soutient un nouveau traitement contre le cancer du sein

Think Pink soutient un nouveau traitement contre le cancer du sein
123rf

Cette nouvelle technique - la radiothérapie en position crawl - peut sauver jusqu’à 20 vies par an et contribuer à prévenir des crises cardiaques graves ou des symptômes causés par le cancer du poumon chez une centaine de patient(e)s, indique mardi Think Pink.

Après une chirurgie mammaire, plus de 70% des patient(e)s reçoivent une radiothérapie qui réduit de moitié le risque de rechute et augmente les chances de survie. Aujourd’hui, en Belgique, presque toutes les personnes touchées par un cancer du sein sont irradiées en position décubitus dorsal (couchées sur le dos).

Depuis 2016, Think Pink soutient financièrement la recherche sur la radiothérapie en position décubitus ventral menée par l’université de Gand, l’UZ Gent et le CHU de Namur. «Ce projet de six ans a permis aux chercheurs de mettre au point une table thérapeutique permettant la radiothérapie du cancer du sein en position crawl», explique l’organisation.

Cette technique présente plusieurs avantages, selon Think Pink. Elle réduit de manière significative la dose de radiation sur les poumons, le cœur, la glande thyroïde, l’œsophage et sur les autres parties du buste. Par ailleurs, les chercheurs affirment que les patient(e)s ont deux fois moins de risques de mourir d’un cancer du poumon ou d’une insuffisance cardiaque causés par les rayonnements.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique