Bruxelles: une camionnette sur les voies de la Stib

Sur les rails...
Sur les rails... - Capture d’écran

« La camionnette est rentrée dans la station de prémétro, elle a fait un petit bonhomme de chemin, mais pas des kilomètres non plus. Elle s’est arrêtée entre Georges Henri et Montgomery parce que ses pneus étaient crevés, son carter percé. Il a fallu interrompre la circulation dans les deux sens parce qu’on a dû couper le courant le temps d’aller la remorquer et de la sortir du tunnel du côté de Meiser. La camionnette et son conducteur ont ensuite été remis aux mains de la police qui s’est occupée de la suite. Tout cela a duré de 8 h 00 à 11 h 30 », indique Cindy Arents, porte-parole de la Stib.

« Il y aura l’indemnité pour les retards (qui varie selon le nombre de lignes interrompues, le type de ligne, la durée etc. ; soit ici plusieurs milliers d’euros mais le montant n’est pas encore fixé), les coûts de réparation des infrastructures, le coût des opérations de remorquage. La facture risque donc fort d’être salée », rappelle-t-elle.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Aussi en Faits divers