Gala du Sport: les Red Lions, McLeod, Nys, Genyn et Wauters récompensés

Gala du Sport: les Red Lions, McLeod, Nys, Genyn et Wauters récompensés
Belga

Les Red Lions, l’équipe nationale masculine de hockey, sacrés champions olympiques à Tokyo, ont remporté le trophée d’Equipe belge de l’année dimanche, à l’occasion du Gala du Sport organisé à Schelle par Sportspress.be, l’association des journalistes sportifs belges. Les hockeyeurs ont été plébiscités avec 1.197 points, devançant les Belgian Cats (600 points), l’équipe nationale de basket lauréate l’an passé, et l’équipe de jumping, médaillée de bronze aux Jeux de Tokyo.

En 2021, les hockeyeurs belges ont complété leur riche palmarès en remportant la Pro League et surtout l’or olympique à Tokyo après une séance de shoot-outs contre l’Australie. Des titres qui s’ajoutent à ceux de champions du monde (2018) et d’Europe (2019). Ils ont aussi terminé troisièmes de l’Euro, disputé juste avant les Jeux.

Shane McLeod, le mentor des Red Lions, sacré Entraîneur de l’année

Shane McLeod, l’homme à la tête des Red Lions, l’équipe nationale masculine de hockey, jusqu’au terme des Jeux Olympiques remportés l’été dernier, a été désigné Entraîneur de l’année en Belgique. Le Néo-Zélandais a engrangé 1.004 points. Il a devancé Roger Lespagnard (606 points), le coach de Nafi Thiam, championne olympique de l’heptathlon, et Felice Mazzu (490 points), T1 de l’Union Saint-Gilloise, leader du championnat de football de division 1A après avoir été champion en division 1B.

McLeod, 53 ans, avait déjà été sacré en 2019, un an après que ce trophée soit également ouvert aux entraîneurs étrangers à la tête d’une équipe belge.

McLeod est arrivé à la tête des Red Lions à la fin de 2015. L’été suivant, ils ont immédiatement remporté l’argent à Rio. Par la suite, les Belges sont devenus champions du monde en 2018 et champions d’Europe en 2019. En 2021, les Red Lions ont remporté la Hockey Pro League et, surtout, le titre olympique à Tokyo. Après ce succès, le Néo-Zélandais a quitté l’équipe nationale afin de prendre une année sabbatique.

Thibau Nys, champion d’Europe espoir de cyclisme, est l’Espoir belge de l’année

Thibau Nys a reçu le trophée d’Espoir belge de l’année. Le cycliste, champion d’Europe espoirs à Trente, a récolté 565 points. Il devance l’haltérophile Nina Sterckx (413 points), médaillée de bronze à l’Euro de Moscou en moins de 55 kilos, et un autre cycliste, Florian Vermeersch (383 points), troisième du contre-la-montre espoirs des Mondiaux et deuxième de Paris-Roubaix chez les élites.

Nys, 19 ans, s’était classé deuxième au trophée de l’Espoir de l’année en 2020, derrière le footballeur Charles De Ketelaere, après avoir été sacré champion du monde, d’Europe et de Belgique de cyclocross.

Ann Wauters reçoit un Lifetime achievement award

L’ancienne basketteuse Ann Wauters a reçu un ’Lifetime achievement award’. Wauters, 41 ans, a mis un terme à sa carrière l’été dernier à l’issue des Jeux Olympiques de Tokyo. Les Belgian Cats ont été éliminées en quarts de finale.

Nommée à plusieurs reprises, Wauters n’a jamais remporté le titre de Sportive de l’année malgré un riche palmarès, comprenant notamment quatre victoires en Euroligue, une en Eurocoupe et une médaille de bronze à l’Euro 2017 avec les Belgian Cats.

Depuis peu, elle est la présidente de la Commission des athlètes du Comité olympique et interfédéral belge.

Peter Genyn élu Paralympien de l’année pour la troisième fois

Peter Genyn a été élu Paralympien belge de l’année pour la troisième fois de sa carrière. Champion paralympique du 100m et médaillé d’argent du 200m en T51, Genyn a récolté 351 points. Il devance Michèle George (301 points), médaille d’or au concours individuel de freestyle et en individuel test de para-dressage à Tokyo, et Joachim Gérard (262 points), lauréat de l’Open d’Australie et de Wimbledon en tennis en fauteuil roulant et double tenant du titre.

Genyn, 44 ans, avait déjà été récompensé en 2017 et 2018. A Tokyo, il s’était imposé sur 100m après avoir été victime d’un sabotage. Quarante-cinq minutes avant sa course, il avait découvert que trois pneus de son fauteuil roulant étaient crevés et le cadre inutilisable. Après avoir assemblé les éléments tant bien que mal, il avait réussi à remporter la course, décrochant un troisième titre olympique, après les deux glanés à Rio de Janeiro en 2016. Il y a quelques semaines, il avait reçu le Géant flamand avec Bashir Abdi.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Schelle (prov. d'Anvers)Champion (c.f. Namur)Namur (prov. de Namur)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Hockey