Groen favorable à un chèque énergie de 200 euros

Meyrem Almaci
Meyrem Almaci - Belga image

A l’issue d’un comité ministériel restreint vendredi, la ministre de l’Energie Tinne Van der Straeten (Groen) a reçu la mission, en concertation avec le ministre des Finances Vincent Van Peteghem, d’étayer les différentes pistes qui sont sur la table pour trouver une réponse à la flambée des factures d’énergie ainsi que de procéder à une analyse technique de chacune d’entre elles. Ces différentes pistes sont entre autres une réduction temporaire de la TVA de 21 à 6 %, un chèque énergie, une extension du tarif social ou encore un système de cliquet inversé.

Sa mission ne devrait pas être finalisée avant la fin de la semaine prochaine, a annoncé la ministre lors des voeux. Son parti semble néanmoins déjà avoir sa préférence pour un chèque énergie de 200 à 220 euros pour certains ménages, comme l’avait précédemment proposé le PS. « Nous laissons les modalités de cette prime au gouvernement », a précisé la ministre.

Pour la présidente du parti, cette prime doit cependant être accompagnée de l’extension du tarif social mais aussi de mesures structurelles. Le parti vise principalement des investissements dans la rénovation et l’installation de panneaux solaires et de pompes à chaleur, qui sont « les meilleurs moyens d’agir à moyen terme sur la facture énergétique ».

Mme Almaci a également profité des voeux pour lancer un appel à ses collègues de la politique. Cette année « doit être l’année où les solutions prévalent ». 2022 peut être l’année de ceux qui agissent plutôt que de ceux qui parlent, « l’année où le respect mutuel l’emporte sur la polarisation et la division. L’année où la solidarité l’emporte sur l’intérêt personnel », a conclu la présidente.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Politique