Coronavirus: la France annonce des changements dans ses mesures sanitaires

Coronavirus: la France annonce des changements dans ses mesures sanitaires
AFP

Le Premier ministre Jean Castex a organisé une conférence de presse aux côtés du ministre de la Santé Olivier Véran pour présenter les «décisions» prises dans la matinée lors d’un Conseil de défense et de sécurité nationale.

Ce qu’il faut retenir

- Le pass vaccinal entrera en vigueur lundi 24 janvier

Le pass vaccinal entrera en vigueur en France à partir de lundi. Il concernera les personnes de plus de 16 ans, sous réserve de la décision du Conseil constitutionnel attendue vendredi.

- Le rappel pour la troisième dose sera ouvert pour les adolescents (12-17 ans) dès lundi 24 janvier

Le gouvernement va ouvrir à partir de lundi et sans obligation, le rappel de vaccin contre le Covid-19 à tous les 12-17. «Pour les 12 17 ans, l’ouverture du rappel a été décidé pour ceux qui sont atteints de pathologies chroniques, comme beaucoup de pays autour de nous l’ont fait, je vous annonce que nous allons étendre cette possibilité d’un rappel vaccinal pour tous mais sans obligation, à compter de lundi prochain», a indique le Premier ministre

- Le pass vaccinal sera activé dès la première dose si celle-ci est réalisée avant le 15 février

- La réouverture des discothèques et le retour des concerts debout le 16 février

Les discothèques, qui étaient fermées depuis le 10 décembre car considérées comme propices aux contaminations par le Covid-19, pourront rouvrir le 16 février, et les concerts debout pourront reprendre à cette date.

A date du mercredi 16 février, la consommation debout sera également à nouveau possible dans les bars. En outre, elle sera à nouveau possible dans les stades, les cinémas et les transports.

- La fin du port du masque à l’extérieur et abandon des jauges dans les lieux recevant du public à partir du 2 février

Le port du masque ne serait plus obligatoire en extérieur à partir du 2 février, date à laquelle seront abandonnées les jauges dans les lieux recevant du public.

- Le télétravail «ne sera plus obligatoire», mais recommandé, à partir du 2 février

Le télétravail «ne sera plus obligatoire», mais recommandé à cette date, a indiqué le chef du gouvernement.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Monde