Enquête publique pour le réaménagement des rues adjacentes au futur Brucity

Réaménagements prévus.
Réaménagements prévus. - D.R.

L’ambitieux plan de réaménagement donnera plus de place à l’usager actif de la route et permettra de lutter contre l’effet d’îlot de chaleur en intégrant davantage de verdure.

Périmètre.
Périmètre. - D.R.

« Les rues adjacentes au futur centre administratif de la Ville de Bruxelles sont le chaînon manquant entre la zone piétonne et le quartier Sainte-Catherine. Le style des matériaux et du mobilier urbain de la zone piétonne sera poursuivi. En outre, nous augmenterons considérablement l’espace réservé aux piétons et aux cyclistes et nous planterons 43 nouveaux arbres. Le but de ce réaménagement est d’assurer la continuité des quartiers et une meilleure connexion entre eux », explique Ans Persoons (one.brussels), échevine chargée de l’Urbanisme et des Espaces publics.

Rues cyclables et zones piétonnes

La circulation et la mobilité sont soigneusement examinées dans le cadre du projet. L’ensemble du périmètre sera aménagé en zone de rencontre : toutes les rues seront de niveau et les piétons et cyclistes auront la priorité sur le trafic motorisé.

En outre, la place du Marché aux poulets et la rue des Halles deviendront des zones piétonnes à part entière avec un accès réservé aux résidents locaux, services d’urgence et livraisons.

D.R.

Les rues des Poissonniers, de la Vierge Noire et une partie de la rue de Laeken auront le statut de rue cyclable. La circulation motorisée devra ajuster la vitesse dans ces rues dédiées aux cyclistes.

Un parvis sera créé au niveau de l’entrée principale du bâtiment Brucity. Pour renforcer le sentiment de place, un grand arbre et un banc seront placés au milieu de la place.

«   Les rues aux alentours du Brucity deviennent plus vertes et surtout plus adaptées aux vélos. Avec les rues cyclables couleur ocre dans les 2 sens, nous continuons à construire une alternative cyclable sûre pour les nombreux cyclistes qui parcourent le centre et pour lesquels la zone piétonne devient trop dense. C’est un pas de plus vers une Ville de Bruxelles avec un air pur et des rues sûres   », ajoute Bart Dhondt (Ecolo), échevin de la Mobilité.

Redistribution de l’espace public

La suppression de toutes les places de stationnement dans le périmètre permettra de restructurer l’espace public et de promouvoir les déplacements actifs et la biodiversité. Plus précisément, le réaménagement permettra à la Ville d’installer un total de 140 supports pour les vélos, d’élargir les trottoirs existants, d’équiper les aires de repos d’un mobilier approprié, de planter 43 arbres à haute tige et de créer 23 zones vertes avec des plantes adaptées à toutes les saisons.

Le réaménagement prévoit également un système de drainage naturel des eaux sur une grande partie du périmètre afin qu’elles puissent s’infiltrer naturellement dans le sol et soulager le réseau d’égouts public.

« Le réaménagement autour de Brucity garantira des espaces rénovés et de qualité. Ceci permettra de renforcer la continuité du passage public qui est créé sous le bâtiment du Brucity entre la rue Vierge Noire et la rue des Halles avec des espaces verts ainsi que du mobilier urbain installé, assurant une meilleure connexion et intégration avec l’ensemble des rues voisines », déclare le bourgmestre Philippe Close (PS).

Prochaines étapes

Comme pour tout projet de réaménagement, les entreprises d’utilité publique ont la possibilité (jusqu’à la fin 2022) de renouveler leurs installations.

Une fois le permis délivré, les travaux pourront commencer. Les travaux de réaménagement devraient être achevés pour la fin de l’année 2024. La planification et le phasage seront discutés avec les résidents et les commerçants.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES