Une décision le 9 février concernant la mort de Ouassim et Sabrina

Ouassim et Sabrina.
Ouassim et Sabrina. - D.R.

Le parquet général a demandé, mercredi, de confirmer la décision qui avait été rendue par la chambre du conseil. Elle avait renvoyé le dossier au parquet pour qu’il inculpe éventuellement les policiers impliqués dans l’accident.

Le décès des deux jeunes gens, Ouassim et Sabrina, est survenu le 9 mai 2017 sur l’avenue Louise à Bruxelles, à la suite d’un accident de la route. Vers 21h30, une patrouille de police qui circulait autour de la place Poelaert a remarqué un motocycliste avec passager qui conduisait imprudemment. Elle a décidé de le prendre en chasse. Deux autres patrouilles sont arrivées en renfort. Peu après, le motocycliste s’est encastré dans un véhicule de police qui s’était mis en travers de sa route pour l’arrêter. Ouassim Toumi, âgé de 24 ans, a été tué sur le coup. Sa passagère, Sabrina El Bakkali, âgée de 20 ans, est décédée à l’hôpital plus tard dans la nuit.

Selon les familles des victimes, cette course-poursuite, engagée en raison de deux présumées infractions au code de la route, était illégale car non nécessaire et disproportionnée.

Pour le parquet de Bruxelles, le seul responsable de l’accident est le conducteur du scooter. Il estime que les policiers n’ont commis aucune erreur.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers