Un navire de la marine néerlandaise a perdu 4.000 litres d’huile de moteur

Illustration
Illustration - Belga

La substance s’est échappée en mer Baltique, où le navire faisait partie d’une force navale multinationale de l’Otan (le Standing NATO Maritime Group 1).

Cette force éclair de l’Otan existe depuis 2003, mais elle a été activée pour la première fois cette année pour la défense collective de l’Alliance, en raison de l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février dernier.

Comme l’huile de moteur s’est écoulée en petites quantités, la fuite n’a pas été immédiatement remarquée. Par conséquent, des milliers de litres de ce dérivé du pétrole ont pu s’écouler avant que l’équipage ne s’en rende compte. La fuite a été colmatée par la suite, mais la cause n’est pas encore connue. Le navire est maintenant à Lisbonne pour une visite du port.

Le Standing NATO Maritime Group 1 est principalement actif dans l’Atlantique Nord, la mer du Nord et la mer Baltique. Les Pays-Bas commandent actuellement la flotte. La force rapide a pour but de dissuader la Russie, avait déclaré le chef de l’Otan, Jens Stoltenberg, en février.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde