La commune de Cerfontaine approuve le projet des «Chemin de l’Eau d’Heure»

Le chemin restera proche des berges de la rivière.
Le chemin restera proche des berges de la rivière. - D.R.

Ce vendredi, le conseil communal de Cerfontaine a approuvé l’inscription du projet « Chemin de l’Eau d’Heure » dans le portefeuille Feder pour tenter d’avoir des subventions européennes, comme le rapporte le journal l’Avenir.

Il s’agit d’un projet d’importance : un chemin de 47 kilomètres qui traversera six communes, en restant proche des berges de la rivière : Cerfontaine, Froidchapelle, Walcourt, Ham-sur-Heure-Nalinnes, Montigny-le-Tilleul et Charleroi, soit de la source du cours d’eau jusqu’à ce qu’il se jette dans la Sambre.

Il sera dédié à la mobilité douce et sera un atout touristique de plus pour la région.

Son coût est également loin d’être négligeable : 4,5 millions d’euros, soit tout de même 95.700 euros environ par kilomètre. Précision : le chemin ne sera pas macadamisé, il sera simplement équipé et entretenu.

Vu ce haut montant, des subsides sont indispensables pour les communes.

En approuvant l’inscription de ce projet dans le portefeuille Feder, le conseil communal de Cerfontaine permet à Igretec de tenter d’avoir des subventions européennes. Si on rajoute celles de la Région (50 %), elles permettraient au « Chemin de l’Eau d’Heure » d’être subsidié à 90 %. La commune de Cerfontaine n’aurait alors plus qu’à payer 57.000 euros.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Province de Namur