Namur: il prend 40 mois avec sursis pour des attentats à la pudeur sur sa belle-fille

Les faits ont été commis entre 2015 et 2018 en région namuroise.
Les faits ont été commis entre 2015 et 2018 en région namuroise. - Photo News/PHOTO PRETEXTE

Le tribunal correctionnel de Namur a prononcé ce vendredi une peine de 40 mois de prison avec sursis probatoire à l’encontre d’un prévenu poursuivi pour attentats à la pudeur.

Les faits ont été commis entre 2015 et 2018 en région namuroise. La victime était la belle-fille du prévenu. Une scène d’agression sexuelle a eu lieu le 30 novembre 2015 alors qu’elle avait 13 ans. Durant 3 ans, la jeune fille a ensuite dû supporter des caresses furtives et des remarques déplacées.

La mère de la victime était également présente sur le banc des prévenus, pour non-assistance à personne en danger. Il lui était reproché de ne pas avoir tenu compte des explications de sa fille sur les attouchements qu’elle avait subis. Elle a été acquittée.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Faits divers