Révocation du droit à l’IVG aux Etats-Unis: Amnesty lance une pétition

Révocation du droit à l’IVG aux Etats-Unis: Amnesty lance une pétition
EPA/MAXPPP

«Avec l’annulation de l’arrêt Roe v. Wade, la Cour suprême des États-Unis a mis fin à la garantie du droit à l’avortement dans le pays. Chaque État des États-Unis peut désormais décider d’interdire ou non le droit à l’avortement. Il est donc plus que jamais primordial de se mobiliser pour défendre ce droit fondamental hautement menacé», pointe Amnesty International.

«L’accès à l’avortement est un droit humain. En vertu du droit international des droits humains, chaque personne susceptible de tomber enceinte a droit à la vie, à la santé et à ne pas subir de violence, de discrimination, de torture ou d’autres traitements cruels, inhumains ou dégradants», rappelle l’organisation.

«Forcer une personne à mener une grossesse contre son gré, pour quelque raison que ce soit, est une violation de ces droits. L’avortement doit être légal, sûr et accessible à toutes les femmes, les filles et toute personne susceptible de tomber enceinte», dénonce-t-elle encore.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde