L’examen d’entrée en médecine vit sa dernière édition, avant sa transformation

L’examen d’entrée en médecine vit sa dernière édition, avant sa transformation
Belga image

Dès l’année prochaine, il devrait être remplacé par un concours d’admission, conformément à l’accord historique intervenu en mars dernier entre le Fédéral et la Fédération Wallonie-Bruxelles sur les quotas Inami.

Le changement ne sera pas anecdotique. Là où l’examen d’entrée laissait entrer tous ceux qui le réussissaient, le concours, lui, n’ouvrira les portes des facultés de médecine qu’à un nombre prédéterminé de lauréats, à savoir les mieux classés.

Pour son ultime édition, l’examen d’entrée 2022 sera à nouveau organisé en un même et seul lieu – Brussels Expo (Heysel) – et ce après deux années d’organisation décentralisée pour cause de pandémie de coronavirus.

Une épreuve dans quelques jours

La première épreuve est prévue le 5 juillet prochain (les inscriptions sont clôturées depuis le 10 juin déjà). Quelque 6.500 candidats s’y sont inscrits.

La seconde épreuve est, elle, déjà programmée le samedi 27 août. Les inscriptions pour celle-ci débuteront le 15 juillet et se termineront le 5 août.

Comme de coutume, les candidats seront invités à répondre par écrit à des questions à choix multiples portant sur les 8 matières évaluées, fixées par décret et réparties en 2 catégories : « connaissance et compréhension des matières scientifiques » et « communication et analyse critique de l’information ».

Conformément à l’accord de mars dernier, le nombre de numéros Inami destinés aux étudiants qui entameront leurs études cette année sera porté à 744 en 2028 (à l’issue de leurs six années de formation de base à la médecine), contre un demi-millier jusqu’à présent.

Un décret toujours à l’élaboration

Si le nombre de lauréats à cette dernière édition de l’examen d’entrée devait être supérieur à 744, la FWB s’est engagée à résorber cet excédent sur les trois premières années d’organisation du futur concours d’admission.

Pour mémoire, l’an dernier, pas moins de 5.443 candidats (dont une moitié d’étrangers) avaient présenté l’examen d’entrée, et 1.227 lauréats l’avaient réussi (1.100 pour la médecine et 127 pour la dentisterie).

Le décret instaurant le futur concours d’admission dès 2023 est lui toujours en cours d’élaboration. Il devra être soumis pour adoption au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour pouvoir entrer en vigueur.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique