330 milliards de dollars russes ont été gelés depuis le début de l’invasion

330 milliards de dollars russes ont été gelés depuis le début de l’invasion

Dans le détail, les alliés occidentaux ont bloqué pour 30 milliards de dollars d’avoirs détenus par des oligarques ou membres de l’élite russe sanctionnés, et ont « immobilisé » quelque 300 milliards de la Banque centrale russe, indique un communiqué émis par la « task force » des alliés occidentaux chargée de traquer les avoirs des élites russes (Repo), et publié par le Trésor américain.

Ont été également saisis au moins cinq yachts de luxe et des propriétés immobilières appartenant ou contrôlées par des ressortissants russes faisant l’objet de sanctions.

« Ensemble, nous nous assurerons que les sanctions continuent d’imposer des coûts à la Russie pour son agression non-provoquée et prolongée en Ukraine », précise le communiqué.

Une pression toujours accrue

La task force Repo a été formée le 17 mars, trois semaines après le début de l’invasion de l’Ukraine par Moscou, afin d’accroître la pression économique sur la Russie.

Elle est constituée de hauts responsables des ministères des Finances ou de la Justice des États-Unis, de l’Australie, de la France, du Canada, de l’Allemagne, du Japon, de l’Italie, du Royaume-Uni et de la Commission européenne.

Elle s’est notamment donnée pour tâche de cibler les propriétés de luxe et les mégayachts des milliardaires russes proches de Vladimir Poutine.

Les membres de la task force tentent en outre d’isoler Moscou du système financier mondial et ont limité la capacité de la Russie d’acquérir des technologies avancées.

Embargo sur l’or

Dimanche, au premier jour d’échanges lors de leur sommet en Allemagne, les dirigeants du G7 avaient annoncé décréter un embargo sur l’or nouvellement extrait en Russie, afin d’empêcher Moscou et les oligarques du pays d’utiliser le métal précieux pour contourner les sanctions.

Dans son communiqué, la Repo avertit qu’elle continuera de traquer les avoirs des élites russes.

« Le travail de la Repo n’est pas terminé », déclare-t-elle. « Nous continuons d’accroître le coût de sa guerre pour la Russie. »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde