La Russie pas «intimidée» par le renforcement militaire américain en Europe

La Russie pas «intimidée» par le renforcement militaire américain en Europe
Photonews

« Ceux qui proposent de telles décisions ont l’illusion que la Russie pourra être intimidée, en quelque sorte contenue : ils n’y parviendront pas », a dit le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

« Il n’y aura aucun résultat, pas les résultats qu’ils escomptent de ces efforts », a-t-il ajouté.

Mercredi, M. Biden a annoncé que les États-Unis allaient « renforcer leur positionnement militaire en Europe » afin que l’Otan puisse « répondre à des menaces venant de toutes les directions et dans tous les domaines ».

La présence américaine en hommes et en capacités sera renforcée en Espagne, en Pologne, en Roumanie, dans les États baltes, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Italie, a-t-il indiqué, sans donner de chiffres.

Une confrontation à distance

Cette annonce, faite à Madrid où se tient un sommet de l’Otan, intervient en pleine crise entre la Russie et les Occidentaux depuis le lancement, fin février, d’une offensive militaire de la Russie contre l’Ukraine.

« La sécurité des pays où les contingents (américains) supplémentaires seront déployés ne sera pas renforcée », a déclaré M. Riabkov.

« Ce qui se passe actuellement mènera sans aucun doute en réponse à des mesures de notre part », a-t-il ajouté, sans toutefois fournir de précisions.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Monde